Les archives de la revue

Tous les numéros

Cliquer sur le numéro pour accéder à son sommaire

  • Année 2021PO&SIE N°177-178 - Dante

    Michel Deguy : Taciturnité

    Sylviane Dupuis : Hommage à Pierre Chappuis - Les mots, leur reverdie…

    Pierre Chappuis : Deux inédits de Pierre Chappuis - L’insondable

    Fabio Pusterla, Philippe Jaccottet : Ruina Belfort, suivi de quatre madrigaux de Philippe Jaccottet traduits en italien, Traduction : Fabio Pusterla

    José-Flore Tappy : Adossé à la nuit

    Fabien Vasseur : Viatique suivi d’une note

    Jean-Christophe Bailly : Même l’ouvert se referme sur la disparition de Jean-Luc Nancy

    Jacques Demarcq : Bernard Noël, la révolte du sens

    Fabio Scotto : L’Autre e(s)t Nous. Un hommage à Bernard Noël

    Denis Rigal : Redites

    Marie-Françoise Lemonnier-Delpy : Jude Stéfan « Redites-moi ma vie »

    Thierry Dubois : mort inédit

    Tristan Hordé : Jude Stéfan, le roman du nom

    Bénédicte Gorrillot : L’héritage gréco-latin dans la littérature contemporaine française : Michel Deguy, Jude Stefan et Christian Prigent écrivains traducteurs

    Andrea Inglese : L’exploration des restes

    Régine Adour : Qui n’en rêve

    Bruno Aubert : Effusions

    Anna Ayanoglou : Regarde et autres poèmes

    Christian Bernard : Quatre poèmes

    Louis Chevaillier : Perroquet Perroquet

    Jacques Demarcq : Suite Pétrarque

    Saleh Diab : Fin d’été

    Alexander Dickow : Un grenier

    : Je ne suis pas ici

    Éric Marty : L’enfance est un célibat

    Gabriel Meshkinfam : Le triptyque du rétiaire

    Pascal Mora : L’effigurée

    Claire Paulian : L’île, suivie de Jean de la Croix

    Daniel Pozner : Flammèches

    Jonas Waechter : Poèmes

    Christian Bonnefoi : Michel-Ange de l’Histoire

    Laurent Jenny : « Revoir » Judith

    Maurice Olender : « Enfant il rêvait d’être sans visage ». Archives d’un fantôme

    Le Comité de rédaction : Un appareil à capter l’avenir

    Gianfranco Contini : Introduction aux “Rimes” de Dante, Traduction et présentation : Martin Rueff

    Carlo Ginzburg : Texte et voix, texte contre voix - Sur “De Vulgari eloquentia”, II, 8, 2 sq., Traduction : Martin Rueff

    Irène Rosier-Catach : La variabilité naturelle des langues et la recherche d’un parler “commun à tous” (DVE, I, XVI, 4)

    Giorgio Inglese : Ce qu’est la Comédie, Traduction et présentation : Martin Rueff

    Natascia Tonelli : Dante sur les bancs de l’école, Traduction et présentation : Martin Rueff

    Alberto Casadei : « L’alta fantasia ». Réinterprétations de Dante entre le 20e et le 21e siècle, Traduction et présentation : Martin Rueff

    Brenno Boccadoro : Figures musico-mathématiques du milieu de la vie

    Marco Martinelli : Ce qu’est The Sky over Kibera, Traduction et présentation : Martin Rueff

    René de Ceccatty : La Divine Comédie, Paris, 2017

    Michel Orcel : La Comédie, Genève, 2018-2022

    Danièle Robert : La Divine Comédie, Arles, 2016-2020

    Livija Ekmecic : Kolja Mićević, double traducteur de l’œuvre de Dante, éloge de la “rimagination”

    Yannick Haenel : Dante en français (Autobiographie d’un lecteur)

    Walter Siti : L’ombre à laquelle demander des instructions, Traduction : Martine Segonds-Bauer

    Ezra Pound : « Binyon : nous saluons une traduction très précieuse de la Divine Comédie », Traduction : Jean-Pierre Ferrini

    Edoardo Sanguineti : Le réalisme de Dante, Traduction et présentation : Jean-Pierre Ferrini

    Michel Deguy : Atelier de lecture, Présentation : Jean-Pierre Ferrini

    Lire le numéro en ligne


  • Année 2022PO&SIE N°179-180 - L’agencement des mobiles-Manifeste

    Laurent Jenny : Michel Deguy (1930-2022)

    Le Comité de rédaction : Éditorial

    Martin Rueff : Comme avec Deguy

    Vasyl Stus : Les routes grondent sourdement et autres poèmes, Traduction et présentation : Georges Nivat

    Claude Mouchard : Poètes d’Ukraine - Dans Po&sie (simple rappel…)

    Kateryna Kalytko, Lubov Yakymtchouk, Serhiy Jadan : Pour vivre il faut une espérance folle- Trois voix poétiques d’Ukraine aujourd’hui, Traduction et présentation : Iryna Dmytrychyn

    Pierre Vinclair : L’agencement des mobiles

    Jean-Christophe Bailly : La ponctualité du poème

    Guillaume Condello : la nuit les formes, Entretien avec : Jean-Paul Auxeméry, Yves Di Manno

    Julia Pont : Aucun poème ne signifie, Entretien avec : Isabelle Garron

    Pierre Vinclair : Le manège et les enjambements (autour de Mont-Ruflet), Entretien avec : Ivar Ch’Vavar

    Pierre Vinclair : L’Entretien d’un technicien de surface, Entretien avec : Dominique Quélen

    Pierre Vinclair : Utopie et Prosodie, Entretien avec : Eugénie Favre, Brice Bonfanti

    Laurent Demoulin : Tensions poétiques

    Pierre Vinclair, Florence Pazzottu : Lettres à Mallarmé

    Typhaine Garnier, Bruno Fern : TXT (suite)

    BoXoN : La poésie par la bande

    Frank Smith, Frédérique Cosnier : Vers “Des guérillas poétiques”

    Maël Guesdon, Marie de Quatrebarbes : La fin des histoires

    Patrick Beurard-Valdoye, Christophe Manon : Des arches de Noé aux nefs irrelevantes

    Aurélie Foglia-Loiseleur : Actualité d’une poétique tactile

    Ariane Dreyfus, Ludovic Degroote : Apparaître, ou disparaître ? C’est indécidable

    François Heusbourg, Cédric Le Penven, Yann Miralles : Dictionnaire poétique portatif

    Jean-Claude Pinson, Stéphane Bouquet : Autre ABC de l’écriture

    Marine Riguet : YouTube en poète

    Julien Starck : Vers un cratylisme des choses, Entretien avec : Laurent Albarracin

    Michaël Batalla, Olivier Domerg : L’État des lieux

    Pierre Vinclair : Parce que le vivant, le poème, Entretien avec : Fabienne Raphoz

    Danièle Robert : Un chevalier de l’approximatif (réponse à Michel Orcel)

    Lire le numéro en ligne


  • Année 2022PO&SIE N°181-182 - Michel Deguy

    Martin Rueff : Un bouquet de clinamènes

    Martin Rueff : Note éditoriale

    Michel Deguy : Autobio

    Michel Deguy : Le dehors au-dedans

    Michel Deguy : Le nom propre avenir du mot…

    Michel Deguy : L’autruche

    Michel Deguy : Triomphe de l’amour ? [version 1]

    Michel Deguy : Triomphe de l’amour [version 2]

    Michel Deguy : Nonante

    Michel Deguy : Adieu donc Joachim

    Michel Deguy : La vie nue

    Michel Deguy : Brevitas

    Michel Deguy : Veillée de ce qui fut né

    Michel Deguy : Résurrection

    Michel Deguy : L’autre côté

    Chawki Abdelamir : Michel Deguy

    Wilson Baldridge : Legs en la disparition

    Yves Boudier : Tombeau pour un tombeau

    François Cornilliat : Énantiomorphie

    Eugenio De Signoribus : Feuilles vers Paris - Note, Traduction : Martin Rueff

    Thierry Dubois : À tous un défaut si cruel

    Jean-Luc Nancy : Michel Deguy

    Martin Rueff : Mode avion

    Éric Sarner : Chaque ligne est paragraphe

    Mary Shaw : trance – send dance

    Nathaniel Tarn : The Adieu

    François Vitrani : Gridd & gridd

    Gôzô Yoshimasu : Cher Michel Deguy, Traduction : Ryo Fukushima, Haruhiko Furukawa

    Guillaume Artous-Bouvet : Prose Deguy

    Patrice Bougon : Le nom propre dans l’œuvre de Michel Deguy

    Jean-Patrice Courtois : La voix de la forme Ou comment un jumeau attentif

    Daniel de Roulet : L’éviction de Michel Deguy du comité de lecture de Gallimard

    Thierry Dubois : Poétrie

    Camille Fallen : La figure de ce monde passe, pour Michel Deguy

    Jean-Pierre Ferrini : « À ce qui n’en finit pas »

    Laurent Jenny : Made in USA

    Serge Margel : Comme que comme Michel Deguy, seule la poésie

    Claude Mouchard : « Pour rompre le maléfice, notes débridées »

    Laura Odello : N’était l’oreille

    Maurice Olender : Lieux communs lieux divins

    Élisabeth Rigal : L’affaire de la poésie

    Tiphaine Samoyault : Le tact de l’autobio

    Pierre-Étienne Schmit : Échec et contingence. Topologie de notre blessure dans l’œuvre de Michel Deguy

    Marcos Siscar : Pietà Deguy

    Bernard Vouilloux : D’une provenance

    Lydia Flem : Michel Deguy, la Porte dérobée

    Olivier Apert : À celui qui ne finira pas (de nous hanter)

    Jean-Paul Auxeméry : Images de Michel Deguy

    Jacques Bontemps : Deguy 1968, quatre photos légendées

    Alain Borer : Michel Deguy, l’ineffaçable

    Barbara Cassin : « Je vais dans la zone »

    Éric Clémens : Parousie de Michel Deguy

    Florence Delay : Tables

    Alain de Libéra : Une année au Lycée Umbdenstock

    Marie Étienne : Michel Portrait partiel

    Jean-Paul Iommi-Amunategui : Nous nous faisons à tous un défaut si cruel

    Pierre Joris : Voyage en 1 000 mots à & avec Michel Deguy

    Hédi Kaddour : Michel Deguy, Fragments

    Christophe Lamiot Enos : Michel Deguy

    Robert Martin : Souvenirs sur Martine Segonds-Bauer et Michel Deguy

    Guillaume Métayer : À Michel Deguy

    Stéphane Michaud : Caminando avec Michel Deguy

    Peter Szendy : « vieux »

    Esther Tellermann : Et j’apprenais la lumière…

    Habib Tengour : À Michel en mémoire, la scandaleuse infliction

    Theombogü : La case sans portes ni fenêtres

    Michel Deguy, Jacques Darras : « Pas le moindre “défaitisme” » - Correspondance 2008

    Michel Deguy : Chroniques, Établissement du texte et présentation : Jacques Demarcq

    Michel Deguy : Jean-Luc

    Michel Deguy : Façons & contrefaçons, Édition du texte et présentation : Martin Rueff

    Michel Deguy : Autobio, Établissement du texte et présentation : Martin Rueff

    Michel Deguy : Une vie mienne, Présentation : Martin Rueff; Édition du texte : Bénédicte Gorillot

    Michel Deguy : Retour sur l’autobiographie

    Lire le numéro en ligne


  • PO&SIE N°181

    Michel Deguy : J’aime Mallarmé (à la vie à la mort)…

    Lire le numéro en ligne