Classement : de l'ajout le plus récent aux plus anciens.

Éric Clémens

Poésie et politique

Texte lu par son auteur le 20 avril 2017 à la Maison de la Poésie, à Paris,
au cours d’une séance consacrée au rapport entre poésie et politique.

Question toujours première : quelle relation du langage au réel ? Une relation toujours-déjà stratifiée, façonnée par un langage différant aussi déjà-là que le réel qu’il a affronté : réel physico-chimique, réel éco-biologique, réel symbolico-subjectif, réel socio-économique… ?

Le discours politique traite, devrait traiter du réel socio-économique. Le langage poétique semble affronter le réel du sujet — l’amour, […]

Lire la suite
Isabelle Berman

L’œuvre posthume d’Antoine Berman

Texte lu par son auteur à la Maison de la Poésie le 18 février 2017, au cours d’une séance organisée par Po&sie en hommage à Antoine Berman

Michel Deguy m’a proposé de parler aujourd’hui de l’œuvre posthume d’Antoine Berman et j’ai accepté. Mais je savais que je ne pourrai pas présenter une simple liste de ses inédits et que je désirerais préciser un certain nombre de choses concernant l’état et le traitement des manuscrits. Et me situer, car je me suis trouvée […]

Lire la suite
Emmanuel LaugierJean-Patrice Courtois

Ecrire avec Cyrano de Bergerac – une autre face de l’actuel

Pour Po&sie, Emmanuel Laugier s’entretient avec Jean-Patrice Courtois
à propos de la parution de l’ouvrage, aux Editions 1 : 1 :
Jean-Patrice Courtois, Mélodie et jugement : Cyrano de Bergerac, Lettres.


Introduction à l’entretien (avril 2014)

 

Les Jungles Plates (éditions Nous, 2010) a été, pour un certain nombre de lecteurs qui le découvrirent alors, un événement rare autant de par l’enjeu qu’il soulève que du fait de l’audace des rythmes d’écriture ouverte, et ce jusqu’au régime interne d’une politique

Lire la suite
Tiphaine Samoyault

Humanité subalterne

Le néolibéralisme est en train de faire du nègre le paradigme d’une humanité subalterne. Critiquer cette situation oblige à déconstruire les figures jumelles produits par la modernité : le nègre, la race. Lecture de Critique de la raison nègre, d’Achille Mbembe (La Découverte, 2013).


« L’universalisation tendancielle de la condition nègre » est, selon Achille Mbembe, la conséquence d’une complicité inédite de l’économique et du biologique qui assujettit et minimise l’humain à l’échelle du monde. Une nouvelle économie politique

Lire la suite
Martin Rueff

“ Ceux qui croiront parler leur langue parleront la mienne ”

Césarisme et langage politique, ou comment Berlusconi, en vidant le langage de tout contenu à force de blagues, de mensonges et de démentis, a rendu impossible l’usage de la langue, a réduit ses opposants au silence et rendu illusoire toute prise de parole. Le remède : (é)lire Rousseau…


« A chaque fois que le langage est en jeu, la situation devient politique par définition, parce que c’est
le langage qui fait de l’homme un être politique ».

Hannah Arendt, La condition humaine


Lire la suite

Michel Deguy

Olympie

A la recherche de l’esprit olympique, ou de sa réinvention aujourd’hui.

On parlait naguère — n’était-ce pas après les jeux de Berlin entre les deux guerres mondiales ? — des « dieux du stade ». Où en sommes-nous avec ces dieux comme avec ceux de jadis ? Où en sommes-nous « entre hommes » ? Nous sommes à Olympie, nous

Lire la suite
Michel Deguy

Non coupable (hommage à Sidney Lumet)

Comment le film « Find me Guilty », au cours duquel on assiste à la dissolution de la justice lors du procès d’un mafioso dans une Cour d’assises américaine, pose le problème de la transcendance.

A Pierre Bergougnioux

 

Le jugement est sévère ; c’est son prédicat. Il rend la justice. De même que le décret suit la loi, l’application de la sanction suit le jugement. En amont de ce moment, la tolérance intéresse la juris-prudence. Le juge apprécie le cas, non-conforme au droit et aux lois, […]

Lire la suite
Richard Rand

Une crise ?

Réflexion sur le sens du mot « crise » à la lumière de son emploi
dans L’Arrêt de mort de Maurice Blanchot.

Le terme « crise » convient-il à la situation actuelle ? En tout cas chacun s’en sert : « la crise financière » occupe nos conversations, comme si nous savions ce que l’expression signifie. Le fait de la signification, et que celle-ci soit présente à notre discours, lui donne sa clarté, aussitôt que nous en usons. Mais jamais […]

Lire la suite