Berlin — Vingt ans après

Tiphaine Samoyault
par Tiphaine Samoyault

Repenser la chute du Mur et sa commémoration avec Camille Toledo
et son livre : Le Hêtre et le Bouleau – Essai sur la tristesse européenne,
qui vient de paraître aux éditions du Seuil.

Dans le cadre de la commémoration du vingtième anniversaire de la chute du Mur de Berlin, la radio publique française affiche bruyamment son slogan : « Radio-France fait le mur ». On voit bien la prime accordée au jeu de mot. Mais elle fait ici légèrement trembler la pensée. Si pour faire le mur, en d’autres mots pour […]

Lire la suite

Hommage — Lévi-Strauss : parmi les hommes quelque chose s’est réellement passé

Martin Rueff
par Martin Rueff

Claude Lévi-Strauss est mort le 30 octobre 2009.

1. Au chapitre XXI de Regarder Ecouter Lire, dans une page brève et singulière, Lévi-Strauss attire notre attention sur les dernières formules du Finale de L’Homme nu.

« En écrivant la fin de L’Homme nu, j’avais présente à l’esprit la page grandiose qui termine l’Essai sur l’inégalité des races humaines. Gobineau […]

Lire la suite

Hommage — Lettre à Barack Obama

Le Comité de rédaction
par Le Comité de rédaction

A propos du Prix Nobel de la Paix qui lui a été attribué.

Monsieur le Président, cher Barack Obama,

Nous croyons qu’il n’est pas ridicule de vous adresser nos félicitations pour le prix Nobel de la paix, en raison de ces deux pensées : en tout pays, tout citoyen qui se tient en même temps pour citoyen du monde, se sent honoré par cette décision de l’Académie […]

Lire la suite

Mise au point / au pas — Blanchot sous la toise

Gisèle Berkman
par Gisèle Berkman

Une réaction aux ricanements de potache d’Eric Loret publiés dans Libération sous le titre “Blanchot devant”, et déclenchés par la correspondance Blanchot-Kozovoï initialement publiée dans Po&sie.

La publication chez Manucius, dans une édition due à Denis Aucouturier, de la correspondance échangée entre Maurice Blanchot et Vadim Kozovoï [1], et initialement publiée dans le n° 112-113 de Po&sie [2], constitue un objet précieux, en ce qu’il permet de mieux connaître le poète […]

Lire la suite

Idole Pop — Avatar du Dieu mourant

Michel Deguy
par Michel Deguy

Le 25 juin 2009 disparaissait Michaël Jackson. Le dieu est mort : questionnement.

À Barbara Stiegler.

 

Nous l’avions reconnu, c’était Dionysos. On peut raisonnablement, et surtout journalistiquement (mais peut-être sérieusement et véracement, d’une véracité contemporaine à définir) parler de Dionysos à la mort de Michael Jackson. Le dieu est mort.

Lire la suite

Gâchis — At “Home”, ou la nacelle éperdue

Michel Deguy
par Michel Deguy

Pourquoi Home, de Yann Arthus-Bertrand, est un film raté.

Quel dommage ! Voici une Terre vue du ciel, d’ensemble et de haut, d’un pôle à l’autre, ceinturée, peignée, effleurée, caressée du regard, longitudinalement et latitudinalement, enveloppée, choyée, aimée, valétudinaire et pansée… mais pas pensée ! Quel dommage ! Il fallait inventer un autre verbe que « photographier »,

Lire la suite

Non-sens — L’argent, suite

Michel Deguy
par Michel Deguy

Nous joignons nos voix au tollé que provoque la rémunération
des grands patrons français.

Ils se servent ; c’est tout. Le peuple jadis parlait de voleurs. Il n’y a presque rien à « expliquer » ; ce n’est pas une affaire de « communication » — de « mauvaise communication » du Medef.

Il y a un siècle, Charles Péguy résumait ; par exemple

Lire la suite

Apposition — Des images et de l’image

Michel Deguy
par Michel Deguy

Gaza, Auschwitz, est-ce vraiment la même chose grâce à la photo ?

La preuve est faite (depuis longtemps) que n’importe qui peut « s’introduire dans notre histoire » (pour modifier légèrement un incipit mallarméen), portant atteinte grave à la possibilité du nous. Le même qui hésiterait à nous murmurer une cochonnerie

Lire la suite

« Semaine de la langue française » — La trouble-fête

Contributeur(s)
par Michel Deguy, Martin Rueff et Jacques Dupin

Suite à notre article du 12 mars dans Libération :La langue française a dix mots”, Xavier North réagissait le 19 mars dans le même journal par un : “Laissez vivre la langue française”. Nous lui répondons.

Monsieur North est « délégué général à la langue française et aux langues de France ». Il s’énerve ; il a raison ; il sent que nous doutons du sens de ses « admirables efforts » pour promouvoir la langue française en proposant qu’on démontre sa modernité à partir de dix mots.

Lire la suite

FR.COM — La langue française a dix mots

Contributeur(s)
par Michel Deguy, Martin Rueff et Jacques Dupin

A l’occasion de la “Semaine de la langue française” (sic) qui a lieu du
16 au 23 mars, les Services culturels du ministère publient un sidérant programme de promotion de notre langue : “Dix mots pour demain”.

Ce sont les littératures qui « défendent et illustrent » les langues. Les faisant entrer dans la gloire que leur préparent « les grands écrivains » (et on devrait bien quelque jour fêter « les mille glorieuses » de la française), elles mettent ces langues en une sorte de rivalité, de belle rivalité. Si l’anglaise n’était pas « la langue de […]

Lire la suite